25.4.07

Pour en finir avec le voile et le sport

http://www.capsters.com/

Voilà.


C'est drôle comment les bons chrétiens qui considèrent le symbole en question comme fondamentalement rétrograde semblent parfois oublier qu'il se prosternent devant un instrument de torture antique avec, en bonus, un corps sanguinolant dessus.

23.4.07

Chronique de la xénophobie ordinaire

Aucune semaine ne peut passer sans que les défenseurs des québécois ordinaires, j'ai nommé Québécor Média Inc., ne tapent sur ce clou qu'ils ont heureusement déniché lorsqu'ils ont publié ce sondage tendancieux sur la tolérance. Depuis ce temps, les ordinaires ne peuvent cesser de crier leur haine de tout ce qui n'est pas exactement comme eux. On est donc chanceux de pouvoir les entendre. Aujourd'hui, on apprend que les quotas pour l'embauche de minorités visibles déplaisent à ceux qui n'ont pas réussi à se trouver un emploi au Palais de justice de Montréal.

Ne cherchez pas à savoir, en lisant l'article, pourquoi une telle politique est devenue nécessaire.

22.4.07

Meta-Free-Phor-All

Sean Penn vs Stephen Colbert


20.4.07

Altered Statesman

Bush déraille:


WASHINGTON — Strange things sometimes come out of President Bush's mouth.

_"Politics comes and goes, but your principles don't. And everybody wants to be loved _ not everybody. ... You never heard anybody say, `I want to be despised, I'm running for office.'"

_"The best thing about my family is my wife. She is a great first lady. I know that sounds not very objective, but that's how I feel. And she's also patient. Putting up with me requires a lot of patience."

_"There are jobs Americans aren't doing. ... If you've got a chicken factory, a chicken-plucking factory, or whatever you call them, you know what I'm talking about."

_"There are some similarities, of course" between Iraq and Vietnam. "Death is terrible."

_"I've been in politics long enough to know that polls just go poof at times."

As he has before, Bush told the story about how his first presidential decision was to pick a rug for the Oval Office, a task he quickly cast to his wife. He told her to make sure the rug reflected optimism "because you can't make decisions unless you're optimistic that the decisions you make will lead to a better tomorrow."

Later, when he talked about his hope for succeeding in Iraq, Bush said, "Remember the rug?"

Via HP.

19.4.07

Enfin, une lutte sérieuse à la criminalité

Vous avez copié des pistes d'un disque compact de votre collection sur votre ordinateur pour les écouter en travaillant?

Pire, vous avez copié des pistes d'un disque compact de votre collection sur votre IPod?

Vous avez cherché à contourner les restrictions qui vous empêchent de lire, sur votre ordinateur ou sur votre lecteur DVD, le disque du film que vous venez d'acheter?

Vous avez cherché à retirer le petit logiciel qui s'installe à votre insu lorsque vous écoutez un de vos disques compact (et qui aura permis à des pirates de s'emparer de votre ordi)?

Vous serez bientôt un criminel.



Bien sûr, vous avez déjà contacté les autorités pour leur faire comprendre votre déplaisir.

La pensée surgelée de John McCain

Un question-réponse avec John McCain:

Another man — wondering if an attack on Iran is in the works — wanted to know when America is going to “send an air mail message to Tehran.” McCain began his answer by changing the words to a popular Beach Boys song. “Bomb bomb bomb, bomb bomb Iran,” he sang to the tune of Barbara Ann.


Hilarant.

Via HP.

15.4.07

Fox "News"

Une autre belle compilation de clips extraits de Fox News.

11.4.07

Robert Novak tombe des nues

Il est arrivé quelque chose de drôle à Robert Novak, l'un des pires néo-conservateurs américains (celui d'ailleurs que Jon Stewart appelle "Douchebag of Liberty"). Il a récemment découvert qu'il existait, autour de Bethlehem, des Palestiniens chrétiens et qu'ils souffraient des mêmes problèmes que les autres, et que ces problèmes étaient bels et bien inacceptables. Il existe des Palestiniens chrétiens?

Merde, avoir su, ça change tout.

Les méchants islamistes, part 43245

Avec le feu vert des américains, l'Éthiopie a envahi la Somalie il y a quelques mois, sous prétexte (surprise surprise) d'éjecter les islamistes qui avaient réussi à instaurer un peu d'ordre après tant d'années de chaos. Islamistes = pas bon, bien sûr. Ce que l'on ne dit pas, c'est que les événements font partie d'une stratégie visant à mettre main basse sur les ressources pétrolières de cette partie de l'Afrique, le tout étant coordonné à partir de Djibouti. Comme l'indique un des contributeurs sur MOA,

While efforts to replace the popular Islamic Courts Union in Somalia with the warlord-led Transitional Federal Government (TFG) appear to be failing, the arrival of AFRICOM may bring more boots on the ground into that unstable, geostrategic nation. Especially now that TFG spokesman Abdirahman Dinari has dangled a carrot before foreign investors: "Somalia has a lot of oil, and our ministers have just approved a key exploration law to regulate how concessions are given out.... But what we need now is international support to restore security and build our nation, and we will be noting who helps us and who doesn't when these decisions are taken."


La chose a le mérite d'être claire.

Toutefois, on apprend que la capitale s'est maintenant vidée de plus de la moitié de sa population et que les combats ont fait quelque chose comme 1000 morts, y compris des civils (toujours dans le chemin ceux-là).

The March 29-April 1 battles prompted 1.4 million to flee their homes in the Somali capital, home to 2.4 million people.

An earlier report by a local human rights group put the death toll at 381 civilians in what aid workers have called the worst fighting in Mogadishu for more than 15 years.

It was sparked when Somali government troops and their Ethiopian allies began a disarmament drive that escalated into an offensive to flush out insurgents before a national reconciliation conference scheduled to take place on April 16.

[...]

Jendayi Frazer, the top U.S. diplomat for Africa, urged the Somali government on Saturday to open up the political process to all Somalis who eschew violence and extremism. Diplomats fear a prolonged crisis will jeopardise security across the region.

Frazer has accused Eritrea of trying to destabilise Somalia as a way of hurting arch foe and neighbour Ethiopia. Eritrea, which has held talks with a senior former Islamist who fled Somalia, denied the allegations in a statement on Tuesday.

Ethiopia said it was holding 41 people detained during fighting in Somalia after Human Rights Watch accused it, along with Kenya, the United States and the Somali government, of running a secret detention programme.


Business as usual.

6.4.07

Dieu, soluble dans le beurre de pinottes

Après Louis Pasteur, les créationnistes invalident la théorie de la génération spontanée et génèrent spontanément des arguments invalides contre l'évolution. Cute.

5.4.07

Pour ceux qui font le compte

Marionite: le pire est passé

L'inflammation dont j’ai souffert après les que les résultats de l’élection aient été annoncés semble se résorber. J’attends d’ailleurs avec impatience les débats de l’Assemblée nationale où on entendra enfin du vrai monde parler de vrais problèmes. J’espère qu’on va diffuser sur Internet, parce que les perles seront sans doute abondantes.