14.6.07

Ouf!


Dieu merci, les années Clinton sont loin derrière. On peut maintenant ouvertement souhaiter le retour des années Reagan.

13.6.07

La dure vie d'Alain Dubuc

C'est difficile d'être Alain Dubuc. Il reste que lorsqu'on est inconditionnellement fédéraliste, on a quand même le droit de tirer sur la cible qui reste de mise: les symboles propre à la monarchie que demeure encore et toujours le Canada. Ça donne des choses amusantes:

Dubuc aujourd'hui:

Le lieutenant-gouverneur d'une province ne sert à rien. Son rôle est purement protocolaire. C'est un personnage public qui coupe des rubans, qui sanctionne des lois et signe des décrets, au nom de vieilles traditions, et qui ne détient aucun pouvoir.

[...]

Sur des subventions fédérales de 1,7 million en 10 ans reçues par l'ex-lieutenant-gouverneur, 700 000$ ne semblent pas être liés à sa fonction. C'est pas mal d'argent. Elle semble avoir considéré comme de la rémunération ce qui était des subventions pour ses activités professionnelles. Elle a également confondu, de façon systématique, sa vie publique et sa vie personnelle. Et c'est ainsi que les contribuables ont payé pour des fêtes de famille, des restos, des vacances de ski, des excursions de pêche ou des parties de golf.


Scandale!

Dubuc il y a 2 semaines:

Combien vaut un Québécois? Combien faut-il d'argent pour acheter son vote ou le faire changer d'idée sur l'avenir de sa patrie à coup de messages publicitaires? Eh bien, le juge à la retraite Bernard Grenier, qui a remis hier son rapport tant attendu sur les dépenses illégales des forces fédérales lors du référendum de 1995, nous donne la réponse. C'est 12 cennes et demie!


Le juge Grenier, après une analyse minutieuse, facture par facture, a identifié des dépenses de 11,6 millions de deux organismes financés par Ottawa, le Conseil de l'unité canadienne et de sa filiale politique, Option Canada. De ce total, il n'a pas 3,5 millions en dépenses illégales, mais plutôt 539460$, qui n'a pas, comme le voulait la loi québécoise, été comptabilisé dans les dépenses du camp du NON.

[...]

C'est pas cher payé.

Le gros de ces dépenses illégales se retrouve dans deux postes: des bénévoles prêtés au camp du NON qui étaient rémunérés indirectement, et des dépenses de sondages qui n'ont pas été comptabilisés. Des gestes répréhensibles ont donc été commis par des dirigeants de ces organismes. Un demi-million de dépenses illégales, c'est trop. C'est à condamner. Mais ce n'est pas avec un demi-million qu'on vole un référendum.


Pétard mouillé!

12.6.07

Les albanais aiment GWB

Ils l'adorent, pour des raisons délicieusement révélatrices. Belle métaphore pour tous ces régimes qui se trouvaient derrière le rideau de fer et qui ne peuvent arrêter de chanter la pomme à Washington.

11.6.07

The Sopranos, le dernier épisode

George, Jerry et Tony:


Jerry: It's a finale about nothing.
Tony: Nothing?
George: Nothing.
Tony: WTF do you mean about nothing?
George: What'd you do this evening?
Tony: Well, I had a meeting with some guys, then I went to dinner with my family.
George: There, that's a finale.
Tony: How is that a fuckin' finale?
Jerry: Well, uh, maybe something happens on the way to dinner..
George: No, no, no. Nothing happens.
Jerry: Well, something happens.
Tony: Get the fuck outta here!

Via Slashdot.

6.6.07

Boisclair, suite et fin

En perdant du temps sur le blog Freakanomics, je suis tombé sur une information tout à fait pertinente à l'explication du score de Boisclair aux dernières élections. Bien sûr, il se trouve encore des gens pour dire que les québécois sont plus fins/gentils/tolérants que les américains, mais personnellement, je n'en crois plus un seul mot (et ce, même si les résultats pourraient différer). Bien sûr, il s'agit sans doute d'une mesure de l'acceptabilité sociale de l'intolérance des répondants de tel ou tel groupe (i.e. par ex. je dis que je voterais pour une femme parce je ne voudrais pas que les autres sachent que je ferais plutôt le contraire). Faut donc prendre le tout avec un grain de sel. Mais quand même...









5.6.07

Des choses qui vont assurément se passer lorsqu'on aura un système de santé à deux vitesses

-La pénurie de médecins et infirmières sera chose du passé;

-Jamais les médecins n'utiliseront leur position dans le système public dans le but de pomper des clients vers leurs cliniques privées, que ce soit en promettant des services plus rapides au privé ou encore en offrant des services de moindre qualité au public;

-L'augmentation exponentielle du prix des médicaments cessera;

-L'imposition d'un ticket modérateur encouragera les gens à faire de l'exercice et à mieux se nourrir;

-Les gens les plus pauvres (et donc, les plus malades) seront mieux soignés;

-Claude Castonguay n'ira pas siéger sur le CA d'un de ces HMO à la québécoise.

Hey, les jeunes! Jean-Luc vous comprend.



Via EÀM.

31.5.07

20 ans d'évolution en informatique

Certains se sont amusé à comparer la performance d'un Mac Plus (avec son charmant processeur Motorola 68k) avec celle d'un PC doté d'un AMD Athlon 64 X2 4800+ en faisant rouler des applications dont beaucoup de gens se servent, i.e. Word et Excel.

Les résultats sont assez significatifs:

Check out the results! For the functions that people use most often, the 1986 vintage Mac Plus beats the 2007 AMD Athlon 64 X2 4800+: 9 tests to 8! Out of the 17 tests, the antique Mac won 53% of the time! Including a jaw-dropping 52 second whipping of the AMD from the time the Power button is pushed to the time the Desktop is up and useable.

We also didn't want to overly embarrass the AMD by comparing the time it takes to install the OS vs. the old Mac. The Mac's average of about a minute is dwarfed by the approximately one hour install time of Windows XP Pro.

Is this to say that the Mac Plus is a better computer than the AMD? Of course not. The technological advancements of 21 years have placed modern PCs in a completely different league of varied capacities. But the "User Experience" has not changed much in two decades. Due to bloated code that has to incorporate hundreds of functions that average users don't even know exist, let alone ever utilize, the software companies have weighed down our PCs to effectively neutralize their vast speed advantages. When we compare strictly common, everyday, basic user tasks between the Mac Plus and the AMD we find remarkable similarities in overall speed, thus it can be stated that for the majority of simple office uses, the massive advances in technology in the past two decades have brought zero advance in productivity.

And that's just plain crazy.


Via /.

30.5.07

News from the front

Via Wayne Madsen:

May 29, 2007 -- North Carolina Republican Rep. Walter Jones has a new job proposal for outgoing World Bank President Paul Wolfowitz. Jones says Wolfowitz should be sent to Iraq to be mayor of Baghdad since Wolfowitz and "the neo-cons" are responsible for the Iraq quagmire.

If the White House agrees to Jones' idea, Wolfowitz will have to be issued with adult undergarments. Wolfowitz was staying at Baghdad's Al Rashid Hotel on October 26, 2003 when insurgents launched a rocket at the hotel. A U.S. Army Colonel was killed in the 6:10 am attack and 15 other people were injured, including 11 Americans and one Briton.

A British journalist contacted this editor after the attack and said he witnessed Wolfowitz, shaken and in tears, running through the hotel lobby in his underpants with a blanket thrown over his head. The journalist also clearly saw that the seat of Wolfowitz's underpants was soiled with a very visible stain.

Ce que les mexicains pensent des américains


23.5.07

L'arbitrarité des étiquettes

Si vous êtes un extrémiste religieux qui cherche à faire sauter des innocents parce qu'ils sont en désaccord avec vous, êtes-vous un terroriste?

Ça dépend:


Bomb Plot Thwarted at Falwell's Funeral
Student Arrested With Homemade Bombs, Three Other Suspects Sought


Even in death, the Rev. Jerry Falwell rouses the most volatile of emotions.

A small group of protesters gathered near the funeral services to criticize the man who mobilized Christian evangelicals and made them a major force in American politics -- often by playing on social prejudices.

A group of students from Falwell's Liberty University staged a counterprotest.

And Campbell County authorities arrested a Liberty University student for having several homemade bombs in his car.

The student, 19-year-old Mark D. Uhl of Amissville, Va., reportedly told authorities that he was making the bombs to stop protesters from disrupting the funeral service. The devices were made of a combination of gasoline and detergent, a law enforcement official told ABC News' Pierre Thomas.

22.5.07

Blowback, déjà?

Vous avez tous vu que, dans un camp de réfugiés palestiniens, des combats ont éclaté entre une faction radicale sunnite et le gouvernement libanais.

Est-ce que vous vous souvenez de ce que disait Seymour Hersh l'hiver dernier?

Je le cite:

To undermine Iran, which is predominantly Shiite, the Bush Administration has decided, in effect, to reconfigure its priorities in the Middle East. In Lebanon, the Administration has coöperated with Saudi Arabia’s government, which is Sunni, in clandestine operations that are intended to weaken Hezbollah, the Shiite organization that is backed by Iran. The U.S. has also taken part in clandestine operations aimed at Iran and its ally Syria. A by-product of these activities has been the bolstering of Sunni extremist groups that espouse a militant vision of Islam and are hostile to America and sympathetic to Al Qaeda.


Apparemment, ils ont tout simplement oublié de s'en prendre au Hezbollah. Eh. Encore plus hilarant, c'est lorsqu'on lit que c'est la Syrie qui est derrière tout ça.

Forcez-vous les mecs.

Fluffy Tuesday Posting

17.5.07

Des pensées pour PKP

Une récente montée de lait concernant l'exploitation évidente de la part de Quebecor de tout ce qui touche de près ou de loin les accommodements raisonnables m'a poussé à chercher dans la charte du Conseil de presse du Québec quelque chose de pertinent au problème. J'ai trouvé ceci.

2.3 L'ATTITUDE DE LA PRESSE À L'ÉGARD DES PERSONNES ET DES GROUPES
2.3.1 La discrimination

Selon la Charte des droits et libertés de la personne du Québec, toute personne « a droit à la reconnaissance et à l'exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l'orientation sexuelle, l'état civil, l'âge […], la religion, les convictions politiques, la langue, l'origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap […] ».

Les médias et les professionnels de l'information doivent éviter de cultiver ou d'entretenir les préjugés. Ils doivent impérativement éviter d'utiliser, à l'endroit des personnes ou des groupes, des représentations ou des termes qui tendent à soulever la haine et le mépris, à encourager la violence ou encore à heurter la dignité d'une personne ou d'une catégorie de personnes en raison d'un motif discriminatoire.

Il n'est pas interdit aux médias de faire état des caractéristiques qui différencient les personnes ou les groupes. Cependant, cette mention doit être pertinente et d'intérêt public, ou être une condition essentielle à la compréhension et à la cohérence de l'information.

En tout temps, et en toute situation, les reporters, commentateurs et éditorialistes doivent s'obliger aux plus hauts standards professionnels en cette matière.


Je vais consulter un avocat, juste pour rire. Si vous avez une réponse au problème, ne vous gênez pas.

16.5.07

Hitchens vs Hannity

J'avoue que Chris Hitchens me casse les couilles habituellement, mais là, c'est Sean Hannity qui fait pitié à voir.

15.5.07

Chroniques de la propagande ordinaire

J'ignore si vous avez vu ce video qui traîne sur Youtube depuis un certain temps.



L'Arabe en colère propose une traduction un peu plus subtile:

Black text: Arabic Transcript.

Blue text: Arabic transcript written in English alphabet.

Green text: My English translation.

Red text: MEMRI’s English translation.

Highlighted red text: Wrong MEMRI English translation.


سراء: سنابل، إنتي شو حتعملي .. يعني .. من أجل الأقصى؟ شو حتفدي .. يعني روحك من أجل الأقصى؟ شو حتعملي؟

Sarraa’: Sanabel, enti shoo hate’mali ... ya’ni ... min ajl el-Aqsa? Shoo hatefdi ... ya’ni roohek min ajl el-Aqsa? Shoo hate’mali?

Sarraa’: Sanabel, what are you going to do ... like ... for the sake of Al Aqsa? What are you going to sacrifice ... like your soul for the sake of Al-Aqsa? What are you going to do?

MEMRI: Sanabel, what will you do for the sake of the Al-Aqsa Mosque? How will you sacrifice your soul for the sake of Al-Aqsa? What will you do?

فرفور: حطـُـخ.

Farfour: Hatokh.

Farfour: I will shoot.

MEMRI: …

سنابل: بدي أرسم صورة.

Sanabel: B’di arsem soora.

Sanabel: I’m going to draw a picture.

MEMRI: I will shoot

فرفور: إيش حنعمل يعني كيف إحنا بدنا يا سنابل إنحرر ..

Farfour: Aish hane’mal ya’ni kaif ehna bedna ya sanabel enharrer ...

Farfour: What are we going to do ... Sanabel, like how are we going to liberate ...

MEMRI: Sanabel, what should we do if we want to liberate...

سنابل: بدنا انقاوم.

Sanabel: Bedna enqawem.

Sanabel: We are going to resist.

MEMRI: We want to fight.

فرفور: و بعدين؟ هادي حفظناها و بعدين؟

Farfour: Wo ba’dain? Hadi hfeznaha, wo ba’dain?

Farfour: Then what? We already know this one, then what?

MEMRI: We got that. What else?

سراء: إحنا بدنا..

Sarraa’: Ehna bedna …

Sarraa’: We are going to …

MEMRI: We want to...

سنابل: بطخّونا اليهود.

Sanabel: Betokhoona el yahood.

Sanabel: The Jews will shoot us.

MEMRI: We will annihilate the Jews.

سراء: إحنا بدنا اندافع عن الأقصى بأرواحنا و بدمائنا، ولاّ لأ يا سنابل؟

Sarraa’: Ehna bedna endafe’ an el-Aqsa b arwa7na wo b dema2na, wella la’ ya Sanabel?

Sarraa’: We are going to defend Al-Aqsa with our souls and blood, or are we not Sanabel?

MEMRI: We are defending Al-Aqsa with our souls and our blood, aren't we, Sanabel?

سنابل (صوت غير واضح): بدي استشهد

( أو - سنابل: باستشهد )

( أو - سنابل: بنستشهد )

Sanabel (audio not clear): Bdi astash-hed.

( Or – Sanabel: Bastash-hed )

( Or – Sanabel: Bnastash-hed )

Sanabel (audio not clear): I’m going to become a martyr. [Literally: I want to become a martyr]

( Or – Sanabel: I’ll become a martyr )

( Or – Sanabel: We’ll become martyrs )

MEMRI: I will commit martyrdom.

11.5.07

D'autres bonnes blagues

At today’s House Judiciary Committee hearing, Rep. Brad Sherman (D-CA) asked Attorney General Alberto Gonzales whether any U.S. citizens are “being held today, for over a month, who have been denied habeas corpus or access to an attorney.” Instead of giving an answer, Gonzales replied, “[Y]ou’re asking me a question I hadn’t really thought about."


Avant que vous vous bidonniez, par contre, j'aimerais rappeler qu'on tente ici aussi de se débarrasser de cet inconvénient qu'est l'habeas corpus. Haha.

Les bonnes blagues

Les récentes pitreries de Condi Rice.

U.S. official: Peace effort aimed at lessening Arab, EU pressure
By Shmuel Rosner, Haaretz Correspondent

U.S. Deputy National Security Advisor Elliott Abrams on Thursday told a group of Jewish Republicans that the efforts the United States is now investing in the Israeli-Palestinian conflict is aimed at lessening the pressure from Arabs and the Europeans, who weren't happy with the United States in its past approach.

[...]

Abrams explained that the talks are sometimes not more than "process for the sake of process."

[...]

Some of the attendees understood Abrams' comments as an assurance that the peace initiative promoted by Secretary of State Condoleezza Rice doesn't have the full backing of President George W. Bush.

La chose a le mérite d'être claire.

Inspiré par MOA.

25.4.07

Pour en finir avec le voile et le sport

http://www.capsters.com/

Voilà.


C'est drôle comment les bons chrétiens qui considèrent le symbole en question comme fondamentalement rétrograde semblent parfois oublier qu'il se prosternent devant un instrument de torture antique avec, en bonus, un corps sanguinolant dessus.

23.4.07

Chronique de la xénophobie ordinaire

Aucune semaine ne peut passer sans que les défenseurs des québécois ordinaires, j'ai nommé Québécor Média Inc., ne tapent sur ce clou qu'ils ont heureusement déniché lorsqu'ils ont publié ce sondage tendancieux sur la tolérance. Depuis ce temps, les ordinaires ne peuvent cesser de crier leur haine de tout ce qui n'est pas exactement comme eux. On est donc chanceux de pouvoir les entendre. Aujourd'hui, on apprend que les quotas pour l'embauche de minorités visibles déplaisent à ceux qui n'ont pas réussi à se trouver un emploi au Palais de justice de Montréal.

Ne cherchez pas à savoir, en lisant l'article, pourquoi une telle politique est devenue nécessaire.

22.4.07

Meta-Free-Phor-All

Sean Penn vs Stephen Colbert


20.4.07

Altered Statesman

Bush déraille:


WASHINGTON — Strange things sometimes come out of President Bush's mouth.

_"Politics comes and goes, but your principles don't. And everybody wants to be loved _ not everybody. ... You never heard anybody say, `I want to be despised, I'm running for office.'"

_"The best thing about my family is my wife. She is a great first lady. I know that sounds not very objective, but that's how I feel. And she's also patient. Putting up with me requires a lot of patience."

_"There are jobs Americans aren't doing. ... If you've got a chicken factory, a chicken-plucking factory, or whatever you call them, you know what I'm talking about."

_"There are some similarities, of course" between Iraq and Vietnam. "Death is terrible."

_"I've been in politics long enough to know that polls just go poof at times."

As he has before, Bush told the story about how his first presidential decision was to pick a rug for the Oval Office, a task he quickly cast to his wife. He told her to make sure the rug reflected optimism "because you can't make decisions unless you're optimistic that the decisions you make will lead to a better tomorrow."

Later, when he talked about his hope for succeeding in Iraq, Bush said, "Remember the rug?"

Via HP.

19.4.07

Enfin, une lutte sérieuse à la criminalité

Vous avez copié des pistes d'un disque compact de votre collection sur votre ordinateur pour les écouter en travaillant?

Pire, vous avez copié des pistes d'un disque compact de votre collection sur votre IPod?

Vous avez cherché à contourner les restrictions qui vous empêchent de lire, sur votre ordinateur ou sur votre lecteur DVD, le disque du film que vous venez d'acheter?

Vous avez cherché à retirer le petit logiciel qui s'installe à votre insu lorsque vous écoutez un de vos disques compact (et qui aura permis à des pirates de s'emparer de votre ordi)?

Vous serez bientôt un criminel.



Bien sûr, vous avez déjà contacté les autorités pour leur faire comprendre votre déplaisir.

La pensée surgelée de John McCain

Un question-réponse avec John McCain:

Another man — wondering if an attack on Iran is in the works — wanted to know when America is going to “send an air mail message to Tehran.” McCain began his answer by changing the words to a popular Beach Boys song. “Bomb bomb bomb, bomb bomb Iran,” he sang to the tune of Barbara Ann.


Hilarant.

Via HP.

15.4.07

Fox "News"

Une autre belle compilation de clips extraits de Fox News.

11.4.07

Robert Novak tombe des nues

Il est arrivé quelque chose de drôle à Robert Novak, l'un des pires néo-conservateurs américains (celui d'ailleurs que Jon Stewart appelle "Douchebag of Liberty"). Il a récemment découvert qu'il existait, autour de Bethlehem, des Palestiniens chrétiens et qu'ils souffraient des mêmes problèmes que les autres, et que ces problèmes étaient bels et bien inacceptables. Il existe des Palestiniens chrétiens?

Merde, avoir su, ça change tout.

Les méchants islamistes, part 43245

Avec le feu vert des américains, l'Éthiopie a envahi la Somalie il y a quelques mois, sous prétexte (surprise surprise) d'éjecter les islamistes qui avaient réussi à instaurer un peu d'ordre après tant d'années de chaos. Islamistes = pas bon, bien sûr. Ce que l'on ne dit pas, c'est que les événements font partie d'une stratégie visant à mettre main basse sur les ressources pétrolières de cette partie de l'Afrique, le tout étant coordonné à partir de Djibouti. Comme l'indique un des contributeurs sur MOA,

While efforts to replace the popular Islamic Courts Union in Somalia with the warlord-led Transitional Federal Government (TFG) appear to be failing, the arrival of AFRICOM may bring more boots on the ground into that unstable, geostrategic nation. Especially now that TFG spokesman Abdirahman Dinari has dangled a carrot before foreign investors: "Somalia has a lot of oil, and our ministers have just approved a key exploration law to regulate how concessions are given out.... But what we need now is international support to restore security and build our nation, and we will be noting who helps us and who doesn't when these decisions are taken."


La chose a le mérite d'être claire.

Toutefois, on apprend que la capitale s'est maintenant vidée de plus de la moitié de sa population et que les combats ont fait quelque chose comme 1000 morts, y compris des civils (toujours dans le chemin ceux-là).

The March 29-April 1 battles prompted 1.4 million to flee their homes in the Somali capital, home to 2.4 million people.

An earlier report by a local human rights group put the death toll at 381 civilians in what aid workers have called the worst fighting in Mogadishu for more than 15 years.

It was sparked when Somali government troops and their Ethiopian allies began a disarmament drive that escalated into an offensive to flush out insurgents before a national reconciliation conference scheduled to take place on April 16.

[...]

Jendayi Frazer, the top U.S. diplomat for Africa, urged the Somali government on Saturday to open up the political process to all Somalis who eschew violence and extremism. Diplomats fear a prolonged crisis will jeopardise security across the region.

Frazer has accused Eritrea of trying to destabilise Somalia as a way of hurting arch foe and neighbour Ethiopia. Eritrea, which has held talks with a senior former Islamist who fled Somalia, denied the allegations in a statement on Tuesday.

Ethiopia said it was holding 41 people detained during fighting in Somalia after Human Rights Watch accused it, along with Kenya, the United States and the Somali government, of running a secret detention programme.


Business as usual.

6.4.07

Dieu, soluble dans le beurre de pinottes

Après Louis Pasteur, les créationnistes invalident la théorie de la génération spontanée et génèrent spontanément des arguments invalides contre l'évolution. Cute.

5.4.07

Pour ceux qui font le compte

Marionite: le pire est passé

L'inflammation dont j’ai souffert après les que les résultats de l’élection aient été annoncés semble se résorber. J’attends d’ailleurs avec impatience les débats de l’Assemblée nationale où on entendra enfin du vrai monde parler de vrais problèmes. J’espère qu’on va diffuser sur Internet, parce que les perles seront sans doute abondantes.

29.3.07

Les vrais affaires

Le député de Huntingdon, l'agriculteur Albert de Martin a dit qu'il fallait «remettre le Québec sur les rails, en termes de développement économique. On sait que le Québec est en tête de queue, au niveau des États nord-américains».

Le député de Beauce-Nord, Janvier Grondin, a dit vouloir «amener des idées pour la classe moyenne pour aider les citoyens, pas toujours parler de la séparation».

Le député de Shefford, François Bonnardel, veut aller chercher «comme opposition certaines parties de notre programme qui peuvent passer».

Celui de d'Iberville, André Riedl, veut brasser la cage du gouvernement, parler «des vraies affaires» et «améliorer le service à la clientèle».


Via L'Apresse

27.3.07

Gens de la gauche, divisez-vous!

J'ai fait un petit calcul. Voici la liste des circonscriptions où le PQ l'aurait emporté s'il avait pu compter sur les votes verts et solidaires.

Deux-Montagnes, Drummond, Hull, Laurier-Dorion, Laval-des-Rapides, L'Assomption, LaPrairie, Johnson, Joliette, Mégantic-Compton, Orford, Prévost, St-François, St-Henri-Ste-Anne, St-Hyacinthe, St-Maurice, Sherbrooke et Terrebonne.

C'est Dumont et Charest qui sont contents...

J'ai honte (2)

Une porte s'est ouverte officiellement hier. On va maintenant, comme aux USA, faire des campagnes électorales en tapant sur la tête d'ennemis imaginaires: les immigrants, les fi^H^Hmontréalais. Puisque la tactique a brillamment fonctionné, aucune autre élection au Québec ne se déroulera sans qu'on l'utilise. C'est pitoyable. Je vis maintenant dans une circonscription adéquiste représentée par une députée dont le QI ressemble en tout point à celui d'un pot de fleur. Bravo.

La table est mise pour un gouvernement majoritaire Harper. Des débats sur la peine de mort et l'avortement, ça vous dit?

Quelqu'un connait un bon programme de post-doc, loin?

26.3.07

J'ai honte...

Et je vais commencer à chercher à déménager, loin.

Vous voulez être morons? Vous le serez sans ma contribution.

22.3.07

Bientôt ministre...




Ne riez pas, il va certainement gagner dans Portneuf..

16.3.07

George est fatigué



Le poids de son épinglette, sans doute...

Charles Taylor et le prix Templeton

On a récemment encensé Charles Taylor pour le fait qu'il vient de recevoir le prix de la fondation Templeton (même la blogosphère n'y échappe pas). J'aime bien Charles Taylor. Ses contributions, particulièrement en philosophie politique, ont été centrales aux récents débats sur la place de l'appartenance culturelle dans la sphère du politique. Je suis bien content de sa nomination à la Commission sur les accommodements raisonnables. Ce qui me plaît moins, c'est le fait qu'il ait accepté le prix de la fondation Templeton, fondation qui s'amuse à lancer de l'argent à la tête de sommités intellectuelles qui sont prêtes à dire n'importe quoi de positif à propos de la religion (pour reprendre l'expression de Richard Dawkins). Si vous ne le savez pas, la fondation Templeton est dédiée à la "découverte de réalités spirituelles", i.e. à essayer par tous les moyens de faire croire que l'idée qu'il existe quelque chose comme un dieu est rationnellement fondée. Au-delà de la fraude intellectuelle évidente à la base d'une telle entreprise, la fondation a donné du fric à des luminaires humanistes tels lui et elle. La fondation était si encoquinée avec les créationnistes fanatiques, qu'elle a récemment été obligée de prendre ses distances avec eux, étant donnée la toxicité du mouvement en question.

Bref, y'a pas de quoi se réjouir. Si Taylor n'a jamais fait de secret de ses convictions religieuses, il devrait être beaucoup plus prudent lorsqu'approché par de tels organismes. J'ignore quelle influence pourrait avoir cette question sur les travaux de Taylor pour la Commission, mais les événements font qu'il faudra garder l'oeil ouvert.

15.3.07

Le caractère distinct de la droite québécoise

Les idées de Mario Dumont, lorsqu'elles ne bénéficient pas du vernis apporté par la relecture ('tention lien vers un pdf), possèdent toutes une trame de fond commune. Elles se basent sur le rejet d'un groupe de personnes comme charge émotive pour livrer le message. Un exemple? Faire "payer" les criminels pour les prisons. Bien sûr (et c'est aussi un point commun des politiques défendues par l'ADQ), lorsqu'on s'attarde sur la faisabilité de la chose, ça se gâte au point où on se demande si quelqu'un a vraiment réfléchi à la question. Toutefois, habituellement, la classe de personnes visées - les épouvantails de service - est constituée des fonctionnaires qui gèrent un service quelconque. Les commissions scolaires. Le réseau de la santé. Et ainsi de suite.
Bien sûr, on ne dit pas que d'autres coupures et d'autres réformes sont en plein la chose dont le système n'a pas besoin; ça fait plus de vingt ans qu'on se livre à des coupures dans les services publics au Québec. Pensez-vous sérieusement qu'il reste du gras à couper? Non, il reste des services que la population considère comme essentiels dans lesquels il faudra couper si l'on veut réduire la taille de l'état pour vrai. Par ailleurs, à chaque fois qu'on se livre à des réformes de structure, ça prend au moins 5 ans avant que le système se restabilise. Pendant cette période, les gens qui y travaillent (et qui voient souvent leurs tâches être redéfinies pour la nième fois sans explication) s'occupent plus de retrouver leur équilibre que se concentrer sur leur travail. M'enfin.

Il reste que le fait de taper (encore) sur les fonctionnaires, c'est peut-être payant aux yeux d'un électorat mal informé, mais ça traduit quelque chose de beaucoup plus dangereux: la haine de la gouvernance, l'idée qu'un gouvernement et ses institutions, ça sert à rien. Si le thème du "small government " est commun à la plupart des partis de droite, la véhémence de l'ADQ face à celle-ci est plus forte que celle que l'on trouve chez les conservateurs de Stephen Harper. Son caractère distinct, c'est son rapprochement évident avec ce que l'on voit aux USA, avec Bush et le GOP. Si vous voulez mon avis, l'ADQ, c'est le programme Elvis Gratton par excellence. Le fait que les charges de Dumont aient dominé la campagne est directement responsable de ce sentiment de vide qui la caractérise. Et si vous vous voulez vous imaginer à quoi ressemblerait un gouvernement adéquiste, vous n'avez qu'à tourner votre regard vers le sud: un gouvernement qui se fout de ses responsabilités et qui est entièrement dédié, de par sa haine de la gouvernance, à rediriger l'argent des contribuables dans les poches de ses amis.

C'est ça l'ADQ.

14.3.07

Pensées sur le débat des chefs

Qu'est-ce qui est arrivé avec Patapouf? Il avait l'air si fatigué, il souriait sans cesse sans raison. Il semblait très difficile pour lui de défendre son bilan. Il a semblé avoir un certain regain de vie vers la fin du débat, mais, somme toute, il était mou, suffisant et dénué de son aggressivité habituelle. Quant à Mario, comment se fait-il qu'après son éprouvant passage à TLMEP qu'il se soit aussi peu préparé à répondre aux objections basées sur ses prévisions budgétaires? Comment se fait-il qu'on ait pas corrigé ce qui semble être le pire défaut de l'ADQ: l'impression que le tout n'est pas très sérieux? Il n'avait clairement pas l'air de quelqu'un qui pourrait être premier ministre. Quant à Boisclair, c'est le gagnant. C'est vrai que les attentes étaient basses, mais il était le seul qui semblait être à la hauteur de ce que le débat exige de ses participants: de montrer que l'on peut être premier ministre.

12.3.07

Fox News

Une liste d'images révélatrices en provenance de Fox. L'avenir de La Presse?

Via Pottersville:
















“Iraq less violent than DC?”






At least they made Hastert the big story.






“Why would the Fox News Network employ a long serving member of the terrorist Mojahedin-e Khalq organization and well known mercenary of Saddam Hussein, as its 'Foreign Affairs Analyst'?” -Iran Inter-link.org


Breaking news: Hezbollah has nukes.












It can’t be true because Bush would’ve been declared the winner by John Ellis.


The “other people” part convinced me. And, more importantly, did he attend a madrassa?


Yeah, how dare the media shirk its responsibilities in fighting terrorism like the administration?




Who needs Havidol?


Is this a multiple choice news story like the next one?


Or like the next one?






The Mayon volcano is in Luzon in the Philippines, not Indonesia.


Just in case Corey Lidle was a terrorist




It could be taken out of context, sure. But knowing Bush…




The font was so small because he barely won and the Democrats barely got the Senate.











Finally, as a tribute to the true journalistic stature of Fox’s staff, I offer you this:


Sadly, the author regrets that not a single one of these have been Photoshopped.